Panauditorium : Résidence et Performance.

Expérience binaurale conduite en groupe.

Posthuman Art Residency

Building interactive empathy through a silicon interface.

 
 » A-t-elle un goût amer ? La quassine, un composant chimique, au goût très prononcé, lui fournit son alias.

Amer, ce n’est qu’une des saveurs qui titille nos papilles dans son univers à la fois régressif et gourmand, enfantin et subversif, nostalgique et insolent.

Sa plastique du son et de l’image nous régale de goûts extrêmes.

Quassine nous entraîne souvent, mais à la manière du lapin d’Alice, sur les chemins de l’enfance, déformée en images prismatiques…comme ces souvenirs qui nous hantent du plus jeune âge, dont on ne sait plus très bien s’ils sont souvenirs, rêveries ou réminiscence optique

Une image comme sortie d’un poste de télé des années 80 un peu capricieux.

Les couleurs acidulées s’entremêlent dans un delay en perpétuel mouvement.

Jouant avec l’aléatoire, les performances de Quassine rappellent ces rouge à lèvres sensibles au pH et qui changent de couleur sur les lèvres.

C’est un organisme vibrant d’image et de son, où elle insuffle la vie, par ses techniques artisanales.

Sa recherche est à contre-courant, dans un monde consommateur de progrès numérique.

Goûtez, donc. »

Angélique Julia, The Red Dot.